Feed on
Posts

C’est une semaine de folie avec les dégustations de tartes pour le podcast Cultivate your French! Cet après-midi, je me suis aussi demandé si je pouvais trouver des tartes dans la littérature comme nous l’avions fait Natasha et moi pour la gare Saint-Lazare. J’ai utilisé Google books pour travailler. Le mot-clé « tarte » a donné pas mal de résultats, mais dans des domaines autres que la littérature (beaucoup de recettes et de comptes-rendus de justice!). Et puis, au bout de quelques pages, j’ai vu apparaître un nom connu, Boris Vian. Ah, seuls quelques passages étaient visibles. Mais j’ai réussi à comprendre que sa femme et lui organisaient des tartes-parties. Intéressant, ai-je pensé. Simone de Beauvoir, la fameuse philosophe (« On ne naît pas femme, on le devient »), était présente à ces soirées, avec Albert Camus et d’autres personnalités de l’époque. Il y avait une date dans un passage : 1945. Puis, une autre entrée m’a amenée à un livre de Simone de Beauvoir. Ce livre intitulé « La force des choses » comportait un chapitre intitulé « La tarte philosophique ». J’ai éprouvé une grande curiosité, qu’était-ce donc qu’une tarte philosophique? Est-ce que c’était un concept ou bien une recette? Est-ce que cela avait un rapport avec les tartes-parties? Si c’était une recette que contenait cette tarte? Etait-elle salée, sucrée, à pâte brisée, feuilletée, sablée? J’ai passé la commande de l’ouvrage sur Boris Vian. Le livre de Simone de Beauvoir est un pavé en deux tomes, je ne vais pas l’acheter. Mais je crois que ça mériterait une enquête à la bibliothèque. J’ai très envie de savoir. Pas vous? Et si nous faisions un petit jeu. Donnez-moi vos idées de recettes de tartes philosophiques en utilisant la fonction commentaire du site One thing in a French day. com, avant mardi prochain.

00:0000:00
Download(Loading)