Feed on
Posts

Hier soir, avec Élisabeth et Ghislaine, mes copines de la danse nous nous sommes retrouvées pour une soirée dans un restaurant un peu particulier : une table d’hôtes. Le principe : une cuisine ouverte sur une salle à manger avec une grande table où tout le monde mange ensemble. Le chef propose trois entrées, deux plats du jour et le choix entre deux desserts. Lorsque j’ai poussé la porte du restaurant, j’ai été accueillie par le grand sourire du propriétaire des lieux, le chef en personne. J’étais la première de nous trois, mais je n’étais pas la première cliente. Deux hommes étaient installés à table autour d’un verre de pétillant rosé (méthode traditionnelle) et la conversation allait bon train. Il s’agissait d’amis qui attendaient la femme de l’un d’entre eux.

Le chef était dans sa cuisine.

— Peut-on voir ce que vous préparez ? lui ai-je demandé.

— Mais, oui, bien sûr !

Je me suis approchée de ses fourneaux. Et il a soulevé le couvercle d’une marmite. Oh, quels parfums délicieux ! Et quelles couleurs !

— Jarrets de bœuf aux carottes blanches et jaunes ! m’a annoncé le chef. Cela fait sept heures qu’ils mijotent.

A côté dans une plus petite casserole, des oignons confits attendaient, eux aussi, leur heure.

Mes amies sont arrivées, puis un couple, un groupe d’amis et enfin l’épouse attendue. Nous avons rejoint les deux compères à table.

Tout de suite, il y a eu beaucoup d’ambiance entre les trois amis et nous trois.

00:0000:00
Download(Loading)