Feed on
Posts

Je continue de vous relater la semaine dernière, celle où je n’ai pas mis de podcast en ligne, celle où j’étais en roue libre, souvent assise sur mon canapé, ou bien faisant mes aller-retour quotidiens maison-école la tête dans le coton du ciel nuageux. Le premier épisode de A la recherche m’avait bien plu. Bien sûr, l’acteur qui jouait le narrateur était un peu surprenant, mais pourquoi pas? L’ambiance particulière du livre était bien restituée. La partie Les jeunes filles en fleurs m’avait vraiment enthousiasmée, surtout la scène où le narrateur les découvre sur la promenade «Elles étaient cinq ou six....». J’étais complètement sous le charme. C’était une belle soirée. Un peu plus tard, mon mari m’a demandé ce que j’avais prévu de faire le lendemain. -    Souvent le jeudi arrive, lui ai-je dit, et j’ai à peine eu le temps de penser à ce que j’allais pouvoir faire de ma matinée de liberté. Mais pour demain, je sais. Je vais place des Vosges. -    Place des Vosges. Qu’est-ce que tu vas faire là-bas? -    Devine! -    Hum, tu vas voir un magasin, une librairie ou une pâtisserie. -    Non. Cela ne t’évoque rien, la place des Vosges. -    Hum. Si. On y est allé une fois. -    Tu te souviens avec qui? Moi, je ne me souviens plus si c’était avec Teresa ou avec Natasha et Trevor. -    C’était avec Natasha et Trevor. Je me souviens qu’il faisait froid et qu’ils étaient en retard, mais je ne me rappelle pas ce que nous allions y faire. C’était peut-être un musée. -    Oui, c’était un musée. C’était la maison d’un écrivain. Tu ne te souviens pas lequel? -    Laisse-moi réfléchir. Victor Hugo! Nous étions allés à la maison de Victor Hugo. C’est là que tu vas demain? -    Oui, il y a une exposition de portraits d’écrivain de 1850 à nos jours à l’occasion du mois de la photo. Voilà, comment à deux, nous avons réuni les  morceaux d’un puzzle de souvenir lié à la Place des Vosges.

Je continue de vous relater la semaine dernière, celle où je n’ai pas mis de podcast en ligne, celle où j’étais en roue libre, souvent assise sur mon canapé, ou bien faisant mes aller-retour quotidiens maison-école la tête dans le coton du ciel nuageux. Le premier épisode de A la recherche m’avait bien plu. Bien sûr, l’acteur qui jouait le narrateur était un peu surprenant, mais pourquoi pas? L’ambiance particulière du livre était bien restituée. La partie Les jeunes filles en fleurs m’avait vraiment enthousiasmée, surtout la scène où le narrateur les découvre sur la promenade «Elles étaient cinq ou six....». J’étais complètement sous le charme. C’était une belle soirée. Un peu plus tard, mon mari m’a demandé ce que j’avais prévu de faire le lendemain. -    Souvent le jeudi arrive, lui ai-je dit, et j’ai à peine eu le temps de penser à ce que j’allais pouvoir faire de ma matinée de liberté. Mais pour demain, je sais. Je vais place des Vosges. -    Place des Vosges. Qu’est-ce que tu vas faire là-bas? -    Devine! -    Hum, tu vas voir un magasin, une librairie ou une pâtisserie. -    Non. Cela ne t’évoque rien, la place des Vosges. -    Hum. Si. On y est allé une fois. -    Tu te souviens avec qui? Moi, je ne me souviens plus si c’était avec Teresa ou avec Natasha et Trevor. -    C’était avec Natasha et Trevor. Je me souviens qu’il faisait froid et qu’ils étaient en retard, mais je ne me rappelle pas ce que nous allions y faire. C’était peut-être un musée. -    Oui, c’était un musée. C’était la maison d’un écrivain. Tu ne te souviens pas lequel? -    Laisse-moi réfléchir. Victor Hugo! Nous étions allés à la maison de Victor Hugo. C’est là que tu vas demain? -    Oui, il y a une exposition de portraits d’écrivain de 1850 à nos jours à l’occasion du mois de la photo. Voilà, comment à deux, nous avons réuni les  morceaux d’un puzzle de souvenir lié à la Place des Vosges.

00:0000:00
Download(Loading)