Feed on
Posts

L’histoire de ce marais, contée par Lulu, avait quelque chose d’un ancien conte populaire breton.
Autrefois, il y avait autour de Mousterlin, une quarantaine de paysans qui avaient chacun deux ou trois vaches et quelques hectares de terre. Le plus riche d’entre eux a eu l’idée de fermer le bras de mer qui jouxtait son terrain. Il avait derrière la tête d’en faire un marais, puis de l’assécher et d’y faire pousser des cultures.

La suite du texte est dans la NEWSLETTER, abonnez-vous!

00:0000:00
Download(Loading)