Feed on
Posts

Aujourd’hui, Micaela a eu son premier cours de danse indienne. Avant le cours, elle était tellement impatiente qu’elle a eu du mal à s’endormir pour la sieste. Felicia, elle, ne se demandait qu’une seule chose : verrait-elle sa sœur danser?

A seize heures vingt, toute ma petite troupe était dehors et nous attendions le bus. Micaela n’arrêtait pas de me poser des questions alors que nous voyagions : est-ce qu’elle pourrait mettre une jupe qui tourne? pourrait-elle emmener ses bracelets? est-ce qu’elle allait danser pieds nus? et surtout, est-ce qu’elle pourrait porter un prénom indien pour le cours?

— Kajol, ça me plairait bien. Ou bien Naïna.

— Micaela, le cours n’a pas commencé ! On verra tout ça avec le professeur.

Ce qui était drôle c’était que Lisa répétait chacune des questions de Micaela avec un air sérieux, comme si elle était son avocate personnelle chargée de bien me faire comprendre ses requêtes. Lorsque nous sommes arrivées, mon amie Géraldine (grâce à qui j’ai repris la piscine) était déjà là avec ses deux filles.

Nous nous sommes éclipsées et à dix-huit heures, nous étions de retour pour une petite représentation. Les petites élèves nous ont montré une courte chorégraphie, puis elles nous ont mimé un conte et enfin elles ont lancé des pétales de roses dans les airs. Micaela était rayonnante de joie. Devinez ce qu’elle m’a dit en rentrant à la maison !

AU SOMMAIRE de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

Découvrir la newsletter : http://j.mp/IqZWz8

REPERES : des explications sur le texte.

3 EXPRESSIONS UTILES : pour parler français comme un vrai Français.UN PEU DE GRAMMAIRE conjugaison

Micaela pose toute une série de questions : est-ce qu’elle pourrait mettre une jupe qui tourne? pourrait-elle emmener ses bracelets? est-ce qu’elle allait danser pieds nus? et surtout, est-ce qu’elle pourrait porter un prénom indien pour le cours? C’est un discours rapporté, il est au conditionnel.

Je vous propose de passer ces questions à la première personne du singulier et au futur. Puis à la première personne du pluriel, mais en supprimant le « est-ce que » par la forme interrogative (inversion sujet-verbe) et inversement.

REPONSE DANS LA NEWSLETTER

00:0000:00
Download(Loading)