Feed on
Posts

Voilà, nous sommes en Bretagne ! A la Forêt-Fouesnant, comme chaque année. Nous avons retrouvé Christine (la propriétaire) et notre gîte. Nous avons déjà fait quelques balades, malgré le temps qui n’est pas beau, et notamment celle qui mène du bourg de La Forêt-Fouesnant au port de plaisance. C’est un chemin qui longe le Golf de Cornouailles. J’ai pu montrer à mon père l’endroit où des auditeurs du podcast, en visite dans la région, s’étaient pris en photo au printemps.

Mais ce matin, pas de balade, il nous fallait faire des courses. Nous sommes allés au magasin Brin d’avoine à Quimper. C’est un magasin bio très grand et très bien fourni. Nous y étions déjà allés mardi dernier et au rayon boulangerie j’avais pris un morceau du pain le plus imposant que j’aie jamais vu. Sa composition m’avait également plu : farine T65, farine T80 et farine de seigle. En rentrant à la maison, j’ai découvert, sur le sac dans lequel était emballé le pain, le nom du boulanger qui l’avait fabriqué (Brin d’avoine est un dépôt de pain et non une boulangerie). Et ce nom, je le connaissais. C’était celui du boulanger que j’avais vu dans un documentaire intitulé « Manger peut-il nuire à la santé ? ». Michel Izard.

Dans le documentaire, il était chargé de réaliser un pain complet à partir d’un kit fourni par une minoterie et il nous offrait la comparaison comique avec son propre pain complet. Je voulais donc acheter à nouveau de son pain, mais aujourd’hui, le rayon boulangerie était quasiment vide chez Brin d’avoine.

— Vous n’avez presque plus de pain, ai-je dit à la vendeuse du rayon (qui a dû admirer ma formidable capacité d’observation).

— Oui, nous sommes livrés le mardi et le vendredi. Il me reste les pains qui sont ici. Celui-ci est un mélange de froment et de seigle.

J’ai pris le pain que la vendeuse me proposait. Puis je suis allée aux rayons fruits et légumes pour acheter quelques pommes de terre. Au passage, j’ai remarqué une magnifique cagette de mesclun.

— Hum, de la salade toute prête ! Oh, mais il y a des pétales de fleurs !

Et voilà comment j’ai acheté du mesclun fleuri avec des pétales bleus, jaunes et de jolies petites fleurs blanches.

AU SOMMAIRE de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

Pendant les vacances, la newsletter aura un format plus libre, sans rubriques imposées. Aujourd’hui, je préfère m’attarder sur les repères et vous offrir quelques photos.

Découvrir la newsletter : http://j.mp/IqZWz8

00:0000:00
Download(Loading)