Feed on
Posts

Maquillage

Ce matin, j’ai pris le train pour Paris, de bonne heure, à l’heure où les gens se rendent au travail. C’était un train à double étage. Il était omnibus jusqu’à Paris. Je me suis assise en bas, en face d’un homme qui lisait. Dans la rangée de sièges derrière lui, une jeune femme me faisait face. Elle était occupée à se maquiller. Elle avait dû commencer à l’arrêt précédent car elle n’en était manifestement qu’au début de son maquillage. Un petit miroir à la main, elle se mettait du crayon à paupière. Elle fit quelques retouches du bout de ses doigts. Ensuite, elle appliqua du mascara sur ces cils. C’était un travail de précision qui lui faisait faire de drôles de grimaces. Après quelques passages de la brosse, elle parut satisfaite du résultat. Elle rangea alors le mascara dans son sac et sortit son crayon à lèvres. Elle redessina le contour de sa bouche avant d’appliquer son rouge à lèvres. Elle avait la main assurée et ne semblait pas être gênée par les secousses du train, ni par le fait qu’elle agissait comme si elle était seule dans sa salle de bains. Enfin, elle sortit de son sac un énorme pinceau et un poudrier qu’elle ouvrit. Elle passa le pinceau sur la poudre qu’elle étala sur son visage avec des mouvements rapides et légers. Elle termina par un passage sur l’arrête du nez. Puis, elle rangea le pinceau et ferma d’une main son poudrier dans un “clip” sonore. La séance de maquillage était terminée et je trouvai le résultat pas mal. Elle avait utilisé des tons naturels, qui lui allaient bien (elle était assez blanche et blonde, les cheveux bouclés relevés en chignon). Elle donna  alors une moue ennuyée à sa bouche et regarda fixement dehors jusqu’à la fin du voyage. Se maquiller dans le train n’est pas très glamour selon moi, mais n’empêche pas le style.

00:0000:00
Download(Loading)