Feed on
Posts

bottines.jpg

Après avoir passé des heures à la recherche de bottines sur Internet, j’ai finalement décidé de revenir aux classiques et de faire les magasins. Imaginez, la sélection de bottines et boots sur le site que j’ai regardée était de plus de quatre mille deux cents paires ! Ce matin, je me suis donc rendue dans un magasin de chaussures près de l’Hôtel de Ville. J’ai tout de suite repéré deux modèles qui me plaisaient. Je les ai essayés et, un modèle à chaque pied, j’ai cherché un miroir pour me regarder. Je n’en voyais pas. Intriguée, je me suis renseignée auprès d’un vendeur. Il n’y en avait qu’un, derrière un pilier. Une dame, qui essayait des bottes, était déjà en train de se regarder. Nous avons donc partagé le miroir. Et le fait qu’elle aussi essaye des chaussures différentes à chaque pied m’a déconcentrée. Je regardais davantage ses pieds que les miens. Elle aussi regardait mes pieds. Bon, finalement, je suis retournée m’asseoir et j’ai demandé à essayer un troisième modèle. La vendeuse me l’a apporté. Et puis ça a été une avalanche d’avantages concernant ces dernières bottines.

Elles mettent vraiment en valeur la cheville.

Elles sont très féminines et à la fois extrêmement confortables.

Ce sont des bottines qui sont certifiées imperméables.

Sans tenir compte de ce discours commercial, en me regardant dans le miroir je commençais à les trouver vraiment bien et je me disais que ça y était, j’avais trouvé Les bottines. Et puis, je me suis rappelé que je n’avais pas vu le prix. J’ai cru que j’allais m’étrangler quand la vendeuse me l’a annoncé. Elles étaient le double des autres paires. J’ai compris pourquoi la vendeuse les trouvait mieux. Je suis partie sans rien acheter. La chasse à la bottine continue.

00:0000:00
Download(Loading)