Feed on
Posts

Chères auditrices, chers auditeurs, me voici de retour! Je suis désolée que cela ait pris tant de temps, mais j’étais vraiment malade. La grippe, la vraie avec 40 de fièvre, m’a laissée complètement épuisée et m’a fait cadeau en partant d’un torticolis. Mais cela va mieux et je suis très heureuse de vous retrouver. Je peux enfin vous remercier pour vos gentils messages de bonne année et vos bons vœux de rétablissement. Je peux aussi enfin vous souhaiter à mon tour à tous une très belle et heureuse année 2009!

Je profite de cette reprise pour vous parler du livre regroupant les textes de 2007. Vous êtes nombreux à m’avoir demandé comment le commander. Il suffit pour cela de cliquer sur le logo Lulu.com situé en haut à gauche de mon site. Lulu est une entreprise d’impression à la demande qui gère pour moi les commandes et l’impression. Ah, aussi, grâce à Dorien qui m’écoute depuis la Belgique, je me suis aperçue d’un défaut dans l’image principale de la couverture. C’est maintenant réparé (merci Papa!).

Enfin, je voulais vous annoncer que j’ai mis en ligne un nouveau podcast de français le lundi et le vendredi. Il s’agit de “Cultivate your French”, disponible sur iTunes et en ligne sur le site www.cultivateyourfrench.com.
J’ai eu la chance de pouvoir enregistrer les épisodes pour le mois de janvier 24 heures avant de tomber malade! Mais de quoi s’agit-il? Il s’agit surtout de dialogues concernant des situations pratiques dans un français de tous les jours. Par exemple, il y a en ligne un épisode sur le shopping, un autre sur le fait de se promener. Mais je souhaitais également traiter des sujets moins classiques et je pense tout aussi divertissants. Par exemple, j’ai mis en ligne deux épisodes sur le vin. C’est un peu ardu, mais j’ai pensé que cela pourrait intéresser certains auditeurs. Bref, Cultivate your French me donne l’occasion de développer certaines situations qui ne se présentent pas dans “Onething in a French day”. Par contre, c’est un vrai travail d’écrire ces dialogues alors les textes du mois seront disponibles en ligne moyennant une petite contribution financière.
Allez, après toutes ces nouvelles, je vous dis à demain pour un épisode “normal”.