Feed on
Posts

Hier après-midi, j’ai manqué un SMS d’Isabelle (la maîtresse de petite section des filles) dans lequel elle me disait qu’elle était rue Mouffetard et voulait savoir où se situait le salon de thé dans lequel j’avais bu un si bon chocolat chaud. Zut. Il était beaucoup trop tard pour lui répondre quand j’ai vu son message. Je lui ai quand même indiqué l’adresse. En y réfléchissant, c’était la deuxième personne en quelques jours qui souhaitait que je lui donne une adresse. Je me suis dit qu’il était peut-être temps que je mette en ligne une liste. Il est vrai que c’était prévu à l’occasion des tartes aux fraises avant les vacances (hum, hum, ces délicieuses tartes aux fraises...). J’avais commencé une carte sur Google map, mais c’était si long à réaliser que j’ai craqué. Maintenant, j’ai un peu plus la main grâce à la carte des musées dans le monde où l’on peut voir des tableaux représentant la Gare Saint-Lazare (carte que j’ai consciencieusement alimentée cet été). Cette liste de salons de thé, je la consulte du regard sur mon bloc-notes en vous écrivant. Elle représente de belles balades dans différents coins de Paris. Et aussi de belles pâtisseries. Mais ce sont pour moi des tests de printemps et d’été. Il faudrait que Natasha et moi entamions notre liste d’hiver. C’est vrai, on ne peut pas déguster les mêmes gâteaux en été et en hiver. Il est temps de laisser s’éloigner les fraises et les jours d’été. Tenez, depuis que Natasha a découvert le Paris-Brest chez Jacques Génin, elle a très envie de le déguster dans d’autres pâtisseries. Voilà, un exemple de gâteau d’hiver. J’avoue que j’étudierais bien l’éclair au chocolat. Imaginez, une crème pâtissière au chocolat, une pâte à choux moelleuse et goûteuse et pas trop de sucre. J’ai déjà hâte de m’y mettre. Pas vous? En attendant, je mets en ligne avec ce podcast, sur le site, la liste des adresses dans la rubrique « carnet de notes ».

00:0000:00
Download(Loading)