Feed on
Posts

Je me dis qu’il y a des plaisirs simples qu’il faut savoir apprécier, surtout quand on a eu une semaine difficile. Depuis quelques semaines vous savez que Jacques est à nouveau notre voisin. Cette semaine Jacques, qui campe littéralement dans son appartement en attendant que les travaux soient terminés, a trouvé le temps de préparer sa fameuse salade de pommes de terre. La recette familiale hollandaise est un secret bien gardé, mais le résultat est délicieux. Il y a un mélange de saveurs qui rend cette salade toute simple merveilleusement bonne. En plus, elle me rappelle cette belle journée du pique-nique Onething où Jacques nous en avait préparé. Bref, la salade de Jacques c’est comme un souvenir d’enfance. Pour vous donner une petite idée de son goût, j’ai pu identifier les cornichons (visibles à l’œil nu), les œufs durs écrasés et l’estragon.
Hier soir, Jacques m’a passé un petit coup de fil pour m’annoncer qu’il m’avait mis de côté de la salade.
- Salut, c’est Jacques. ça y est la salade est prête. Dis-moi quand je peux passer te la déposer?
- Hum! Merci! Non, ne te dérange pas. Je passerai demain matin avec les filles.
Je suis passée ce midi avec mes deux filles prendre possession de ma boîte. Jacques avait ajouté pour mon mari et moi quelques harengs marinés.
Ce midi, ma fille et moi avons bien entamé la salade. Ma fille a dit : “hum, c’est bon! Je veux encore de la salade de Jacques”.