Feed on
Posts

Comme vous le savez certainement, dimanche soir, c’était la remise de la Palme d’or au Festival de Cannes. Le festival a duré 15 jours et je ne vous en ai pas dit un mot. Il est temps de me rattraper.

Oui, j’ai regardé la cérémonie de remise des prix dimanche soir à la télé. Comme chaque année, j’ai trouvé que ça allait drôlement vite. En une demi-heure tous les prix étaient remis.
En fait, pour être honnête, je n’ai commencé à m’intéresser au festival qu’à partir de dimanche soir. Pendant les quinze jours qui ont précédé que n’y ai prêté qu’une vague attention. Ce n’était pas le cas des médias, ils en parlaient toutes les cinq minutes à la radio. On aurait dit qu’après le sérieux des présidentielles Cannes était leur sortie de fin d’année.

Comment ai-je trouvé la cérémonie? Typique! Mais j’étais heureuse d’entendre parler des jeunes femmes asiatiques. Leurs mots sonnaient moins creux que les formules alambiquées de certaines stars. Il y a eu Alain Delon aussi qui arborait au revers de sa veste une broche “Star” en brillants. Oui, on sait qu’Alain Delon aime beaucoup sa personne. Jane Fonda était présente, son français est très bon.
J’ai souffert pour la maîtresse de cérémonie, Diane Kruger, qui était incapable de prononcer une phrase sans buter sur un mot...
Enfin, j’ai été touchée par le metteur en scène Roumain, Cristian Mungiu, qui a reçu la Palme d’or pour son film “4 mois, 3 semaines et 2 jours”. Il semblait sincèrement ému par ce qui lui arrivait.
J’ai ensuite vu une interview de lui sur Arte. Il y parlait de son travail de cinéaste, c’était très intéressant.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Palme_d'or