Feed on
Posts

Ma voisine du dessous est une personne âgée. Elle s’est fait opérer des genoux et a été absente pendant plusieurs semaines. Mardi, nous avons vu son fils qui la ramenait à la maison.
J’ai plusieurs fois expliqué à ma fille pourquoi elle était absente, qu’elle allait avoir de nouveaux genoux et je me suis embarquée dans des explications bien compliquées. Ma fille voue depuis un amour sans bornes à notre voisine qui a de nouveaux genoux.
J’ai eu envie de souhaiter à notre voisine la bienvenue après cette opération difficile alors ce matin, au marché, je lui ai acheté un bouquet de fleurs. Je ne la connais pas particulièrement, mais j’ai pensé que cela lui ferait plaisir.
Il y a une semaine environ, j’ai vue une voisine qui rentrait chez elle après son premier accouchement. Elle avait l’air très fatiguée et abattue. J’ai eu envie d’aller la voir et de lui dire que si elle avait besoin de parler ou d’autre chose, elle pouvait m’appeler et que pour mon premier bébé aussi ça avait été dur. Je ne l’ai pas fait et après je l’ai regretté. J’ai raconté ça à mon mari et il m’a dit que souvent on osait pas alors que ça pourrait faire plaisir. C’est aussi pour ça que j’ai voulu offrir ce bouquet à notre voisine qui est rentrée de l’hôpital. Nous sommes donc descendues chez elle ce midi pour lui remettre notre petit présent. Elle était très touchée et nous a embrassées toutes les trois. Ma fille intriguée, ne cessait de regarder les jambes de notre voisine. Sans doute voulait-elle voir ses nouveaux genoux.