Feed on
Posts

Cet après-midi, je suis allée à Paris pour la dernière fois seule avant les vacances. Nous partons en Bretagne dimanche. Bien sûr, je prends mon micro avec moi. One thing in a French day continue pendant les vacances. Mais revenons à ma petite escapade. J’ai pris le train. Sur le quai de la gare, alors que j’allais monter dans le train, quelqu’un me crie dans les oreilles.

— Ouiiiiiii, j’étais chez ma fille hier ! Il faut que je te raconte, c’est incroyable !

C’était une femme derrière moi qui parlait dans son téléphone portable. Elle s’est assise sur un strapontin et tout le wagon a pu profiter de sa conversation. Je dois dire que c’était un parfait spécimen de la femme française, élégante, d’un certain âge, bronzée, les cheveux courts, noirs, brillants très bien coiffés, élégamment habillée de beige et de noir, un sac de grande marque pendu sur son avant-bras. Mais à côté de cela, je l’ai trouvée assez antipathique.

— Oui, alors je te disais donc que j’étais chez ma fille. J’ai gardé Jules mon petit-fils. Un sacré numéro celui-là. Il arrive à la maison et il enlève ses chaussures au milieu du salon et il part jouer. Je ne sais pas si ma fille laisse faire ça, mais avec moi je peux te dire qu’il a rangé ses chaussures. Il sait très bien qu’avec Mamie on ne fait pas tout ce qu’on veut. Bon, ensuite, je suis allée dans la cuisine. Tu aurais vu ça ! Il y avait un de ces désordres ! Il y avait de la vaisselle propre dans l’égouttoir. Mais qu’est-ce que ça coûte de prendre un torchon, d’essuyer et ensuite de ranger ? Tiens, j’aurais dû prendre une photo et te l’envoyer.

Quand elle a parlé de la vaisselle, je l’ai trouvée gonflée. Moi la première, je laisse la vaisselle sécher dans l’égouttoir et je la range ensuite (ou mon mari) et parfois pas le jour même. Tout simplement parce que chaque minute gagnée dans une journée qui passe toujours trop vite est importante. Mais quand elle a parlé de prendre une photo de la cuisine de sa fille pour l’envoyer à sa copine, j’ai plaint sa fille.

AU SOMMAIRE de One thing in a French day PLUS (la newsletter du podcast)

Découvrir la newsletter : http://j.mp/IqZWz8

REPERES : des explications sur le texte.

3 EXPRESSIONS UTILES : pour parler français comme un vrai Français.UN PEU DE GRAMMAIRE conjugaison

« Quand elle a parlé de prendre une photo de la cuisine de sa fille pour l’envoyer à sa copine, j’ai plaint sa fille. »

Imaginons que vous êtes en face de la fille de la dame. Dîtes lui que vous la plaignez en la tutoyant et ensuite en la vouvoyant, puis dîtes lui que moi, Laetitia, je la plains en la tutoyant et en la vouvoyant.

REPONSE DANS LA NEWSLETTER.

00:0000:00
Download(Loading)

  • gaby71

    Ah ma pauvre Laetitia, ça se voit que tu ne prends plus souvent les transports en commun. Bientôt les gens parlerons de leur salaire, leurs clients et on aura même leur numéro de sécurité sociale !! D’ailleurs me vient une question : transport en commun signifie-t-il aussi conversation en commun ???? bisous et bonnes vacances :)

    Jul 10, 2012 at 4:57 pm