Feed on
Posts

soupecourgettes.jpg

Cela fait quelques semaines que les courgettes ont fait leur apparition dans les rayons fruits et légumes. Bien vertes, elles sont fondantes cuites à la vapeur. Les filles en raffolent, mais commencent tout de même à se lasser. Haricots verts, épinards et courgettes, le trio de légumes verts n’a plus la côte à la maison. Il me restait quatre courgettes dans mon bac à légumes. Hum, hum, que pouvais-je donc préparer de différent? J’ai ouvert mon super livre de cuisine italienne. Il me plaît parce qu’il a de bonnes recettes, beaucoup de recettes avec des légumes, mais surtout un index du tonnerre! La liste des recettes contenant des courgettes est impressionnante. Alors, voyons, des courgettes sauce à l’œuf - non, cela ressemble trop à une omelette, des courgettes farcies au thon - non, on a déjà mangé de la viande ce midi. Ah, une soupe de courgettes! Exactement ce qu’il me faut. J’ai regardé la liste des ingrédients : j’avais tout. Les courgettes, les tomates (en boîte!), le cube de bouillon de viande, l’œuf, le parmesan, l’huile d’olive. Tout sauf un oignon! Zut! Bon, j’achèterai un oignon avant d’aller chercher Micaela à l’école, ai-je pensé. Oui, mais dans ce cas, il faudra que je cuisine la soupe avec les trois filles dans mes pattes. Ce n’est pas la meilleure des solutions. Tout à coup, j’ai pensé à mon voisin Jacques! Jacques doit toujours avoir des oignons chez lui. Je lui ai téléphoné et quelques minutes plus tard il m’apportait son sac d’oignons. Je n’ai eu qu’à choisir. Nous étions en début d’après-midi, j’ai proposé un thé à Jacques. - Je t’offre un thé?

- Volontiers. Tiens, si tu veux, je veux bien émincer l’oignon. - Ah, oui, si cela peut m’éviter de pleurer. - Aurais-tu un couteau digne de ce nom? Je te ferai remarquer que le couteau que tu utilises pour couper tes courgettes est beaucoup trop grand! Tu me fais peur avec ce grand couteau. - C’est le seul que j’aie.

Lisa s’est réveillée au moment où la soupe était en route. Jacques m’a gentiment proposé de donner un coup de cuiller. Je suis revenue avec Lisa dans les bras.

- Oh, je vais continuer à remuer pour toi! Je préfère que tu restes éloignée du feu avec ton bébé dans les bras.

Bref, ma soupe s’est transformée en joyeuse collaboration. Micaela, ce soir, a déclaré que cette soupe était «trop bonne» et qu’elle voudrait en manger «tous les jours». Demain, j’apporte son bol de soupe à Jacques!

00:0000:00
Download(Loading)