Feed on
Posts

Archive for May 2009

Tour de manège

Samedi dernier, mon mari et mes filles sont allés au marché. Ils sont rentrés en bus ce que ma grande fille adore. Au cours du trajet, Micaela a vu que le manège était de retour. Elle est rentrée toute excitée.
- Maman, le manège de la mairie est revenu! Mais il était fermé là. On pourra y aller après la sieste?
Nous y sommes allés dimanche. Et j’ai pris quatre tickets. Micaela a fait deux tours et nous avons gardé deux tickets pour un autre jour. Cet autre jour c’était aujourd’hui.
Le manège tournait lorsque nous sommes arrivés. Micaela a choisi de monter dans la voiture bleue. Les hélicoptères, les avions et autres navettes spaciales, ce n’est pas son truc. Non, ce qu’elle veut c’est conduire une voiture. Elle a conduit avec sérieux, les sourcils froncés comme d’habitude. Dans ces moments-là, c’est à peine si sa sœur et moi existons. A ma grande surprise, à la fin du tour, elle est descendue de la voiture bleue.
- Je veux conduire le bus maintenant.
Elle est donc montée dans le petit bus qui m’a rappelé celui du film “Little Miss Sunshine”, vous savez un combi Volkswagen. Bon, celui du manège était rose avec des paillettes. Mais Micaela, cheveux au vent, avait l’air de rouler sur une route au bord de la mer, les yeux au loin, concentrée sur la route et l’esprit ailleurs. J’adore voir ma fille conduire!

Read Full Post »

Au café

Cet après-midi j’ai vu mon ami Trevor, le mari de Natasha. Il avait un petit problème administratif à régler dans Paris et je lui ai servi d’interprète car il ne maîtrise pas encore très bien le français. Le problème a vite été réglé à la grande surprise de Trevor qui n’avait pas cette image de l’administration française.
Nous étions à l’URSSAF, l’organisme qui collecte les cotisations pour la sécurité sociale et les allocations familiales.
Après, nous sommes allés boire un pot dans un café. Nous étions près des grands boulevards, nous nous sommes un peu éloignés en prenant la rue Montmartre pour trouver un endroit moins touristique. Nous sommes entrés dans un café normal avec un garçon de café normal avec un plateau sous le bras.
Trevor a pris une bière et moi un Perrier. J’ai soudain réalisé que c’était la première fois que je retournais dans un café depuis que la loi anti-tabac était passée. Il n’y avait donc dans la salle aucun fumeur. C’était super agréable. Nous avons discuté de choses et d’autres. Trevor m’a parlé d’un de ses auteurs favoris : Chaucer.
Et puis, je lui ai appris la mort de Michel Champendal dont le corps a été retrouvé dans une forêt du canton de Vaud en Suisse. Ils s’étaient rencontrés à l’occasion d’un dîner que j’avais organisé chez moi où Trevor avait fait la cuisine, indienne, bien sûr.  Justement, il y a quatre ans de cela j’avais pris un bus à deux pas du café où nous étions Trevor et moi pour rejoindre Michel pour un rendez-vous de travail. J’espère que je le croiserai souvent ainsi, ce sera sa façon de me faire signe.

Read Full Post »

Ce matin, je suis allée faire le plein de smoothies au supermarché, je ne me suis pas arrêtée au rayon des confitures cette fois! Mais, j’ai fait une petite halte au rayon des fromages. Je boude le fromager qui a remplacé mon fromager qui est parti à la retraite alors c’est la disette des fromages à la maison. On m’a parlé d’un bon fromager de l’autre côté de la gare. Oui, je le connais, mais ce n’est pas sur mes itinéraires habituels. Et puis, j’ai le souvenir d’un Beaufort avec un fort goût de cave. En attendant, alors qu’il y a quelques jours j’ai écrit un dialogue pour Cultivate your French qui se situe chez un fromager, j’ai eu soudain envie d’un bon fromage de chèvre comme celui dont je parlais dans mon texte : un Selles-sur-Cher. En passant dans le rayon des fromages, je remarque justement dans une petite boîte en plastique le fromage cendré et rond de mes rêves. J’ai hésité, pas d’affinage dans les caves du supermarché, mais j’ai été trop tentée et je l’ai pris. Mon excuse? Faire découvrir le fromage à la plus jeune de mes filles qui ne connaît que l’emmental. Nous l’avons testé ce midi. Je l’ai sorti de sa boîte pour le faire respirer et son aspect m’a paru très engageant. En fait, il était bon, bien qu’un peu salé. Bien sûr, j’en ai mangé de meilleurs provenant de chez mon fromager. Des fromages dont la douceur et la fraîcheur vous racontent une histoire, mais j’en ai aussi mangé de pires. Ma petite fille l’a aussi goûté. Cependant, je ne crois pas qu’elle soit une fan de fromage comme sa sœur. Après avoir regardé le petit bout que j’avais posé devant elle pendant un long moment, elle l’a finalement pris entre ses petits doigts et l’a porté à sa bouche. Elle l’a aussitôt repris et jeté par terre, en me regardant droit dans les yeux et en commentant son geste d’un “nin” contestataire. Tant mieux, ça en fera plus pour les autres.

Read Full Post »