Feed on
Posts

Archive for December 2007

Vous connaissez le proverbe “l’habit de fait pas le moine” et bien, je viens de découvrir qu’une coiffure élaborée avec style et moulte gel ne fait pas non plus le guichetier de banque. Mon père en a fait la triste expérience ce matin. Je vous raconte cela.

J’avais demandé à mon père s’il pouvait passer à la banque pour moi. J’avais un chéquier à retirer, un chèque à déposer et je devais faire tamponner mon avis d’imposition pour un livret spécial.

Mon père s’est rendu ce matin à mon agence où il a été accueilli par un jeune guichetier plein d’assurance et à la coiffure “d’jeune” élaborée. Il lui a remis ma procuration pour le retrait du chéquier.
- Ah, non, monsieur ce n’est pas possible car qui me dit que c’est bien votre fille qui a signé? En plus, il me faudrait sa carte d’identité.

Première intervention du collègue au guichet à côté du sien
- Si, c’est bon, mais c’est la carte d’identité du monsieur que tu dois demander.

Ensuite, mon père présente mon avis d’imposition et la lettre de la banque demandant à ce que je le présente.
- Je ne crois pas que sois habilité pour ça, monsieur. Il va falloir voir un conseiller clientèle.

Deuxième intervention du collègue.
- Si, tu es habilité.
- Mais, je ne sais pas quoi faire!
- Il faut que tu tamponnes l’avis, que tu le photocopies et que tu inscrives sur la copie “conforme à l’original, pour le maintien du livret”.

Puis, s’adressant à mon père, le jeune guichetier lui dit :
- Dans ce cas, monsieur, il me faudrait l’original.

Troisième intervention du collègue.
- Mais, c’est l’original que tu as entre les mains!
- Ah, oui! Au fait, comment tu écris “maintien”?
- M-a-i-n-t-i-e-n. Eh, mais c’est sur la photocopie que tu dois écrire cela, pas sur l’original!

Mon père était mort de rire en me racontant tout ça et moi en l’écoutant. Mais, c’est triste quand même... en plus, le jeune homme ne s’est pas excusé une seule fois.

Read Full Post »

Goûter entre amis

Dimanche, mon mari et moi avions invité nos amis à goûter pour tous les voir avant de disparaître dans les couches pour quelques temps!

Les premiers invités à arriver furent nos amis Canadiens, Trevor et Natasha. J’étais très heureuse de les voir parce que cela faisait une éternité que nous n’avions pas eu l’occasion d’être ensemble.

Ensuite, mes parents sont arrivés, puis Jacques (avec un pot de confiture faite maison!), Michelle et Haroldo, Caroline, son mari et leurs deux petites filles et enfin Sylvie, Guillaume et leurs jumeaux Inès et Yann.

A chaque coup de sonnette ma petite fille se précipitait à la porte toute surprise de voir autant de monde arriver à la maison.

Nous avons pris notre goûter soit du gâteau au chocolat (merci à Caroline et à sa fille Mathilde), de la brioche et des biscuits, en discutant de choses et d’autres.

Mon mari a proposé à nos invités des boissons et ce qui a été le plus demandé fût non pas du café, mais du thé! J’étais un peu surprise, voilà, les Français au goûter boivent du thé comme les Anglais!

Par contre, nous avons complètement oublié de proposer du cidre alors que mon mari et moi en avions parlé la veille.
- Il y a combien de bouteilles de cidre dans le frigo?
- Une seule.
- Ce n’est pas assez.
- Je vais en remonter de la cave.
Puis, plus tard.
- Tu as remonté le cidre?
- Oui, j’ai mis quatre bouteilles au frigo. ça devrait suffire.

En début de soirée, nos invités nous ont quitté et j’étais très contente de cette petite fête qui m’a donné plein d’énergie.

Read Full Post »