Feed on
Posts

Archive for July 2007

Bain de mer

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Verdana} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Verdana; min-height: 15.0px} span.s1 {letter-spacing: 0.0px} span.s2 {letter-spacing: 0.0px color: #ff8000}

Bain de mer

Hier, après un temps vraiment mauvais dimanche, nous avons eu un joli cadeau : une belle journée d’été, avec du soleil et de la chaleur.

Mon mari était venu nous rendre visite pour le week-end et nous en avons profité pour des cendre en famille à la plage. C’était en fin d’après-midi, à marée haute et les gens commençaient à quitter la plage. Le moment idéal pour en profiter!

La mer était montée tout l’après-midi sur le sable chaud et l’eau avait l’air bonne alors j’ai décidé de me baigner.

Bien sûr, une fois les pieds dans l’eau, je l’ai trouvée froide. Elle ne dépassait pas 17°C. Je me suis donc contentée de marcher le long de la plage et je ne me suis pas mouillée entièrement.

Il n’empêche que c’était bien agréable! On croise d’autres personnes et on se dit bonjour. Les enfants n’avaient pas l’air de trouver l’eau froide, eux. Il y en a beaucoup sur la plage qui veulent s’entraîner à devenir de futurs surfers. Ils ont leur petite planche, leur combinaison noire et ont déjà compris qu’un surfer doit avoir une coupe de cheveux à la mode. ça me bien fait rire!

J’ai marché jusqu’au niveau des bateaux de l’école de voile et ensuite j’ai fait demi-tour pour rejoindre mon mari et mon bébé qui s’amusaient dans le sable.

Read Full Post »

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Verdana} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Verdana; min-height: 15.0px} span.s1 {letter-spacing: 0.0px}

Une présence extraterrestre à Perros-Guirec

J’aime bien le matin descendre de bonne heure faire un tour sur la plage avec ma petite fille. J’y vais à pieds par la route. C’est une route sans trottoir, il y juste une ligne blanche, tracée à la peinture blanche, qui délimite une zone pour les piétons.

Enfin, il y a aussi une piétonne qui est dessinée également à la peinture blanche pour bien indiquer que c’est dans cette zone que doivent passer les piétons. Et c’est ce dessin qui a attiré mon attention au retour de ma promenade alors qu’essoufflée par la rude montée, je regardais le sol tentant de reprendre courage (eh, je pousse une poussette et un bébé de douze kilos!).

C’est comme cela que j’ai remarqué qu’au fur et à mesure de la montée, que la piétonne, dessinée à plusieurs reprises le long du parcours, se déformait. De la forme classique de la piétonne en robe au début de la montée, nous arrivons à une espèce de bonhomme qui n’a plus de robe, un gros ventre et une tête bien trop plate.

Au début ça m’a fait rire! Puis, je n’ai pas pu m’empêcher de trouver cela curieux. Ce bonhomme ressemble tellement à l’idée que l’on pourrait se faire d’un extraterrestre. Cela ne fait pas longtemps que j’ai relu le livre de Eduardo Mendoza “Sans nouvelles de Gurb? qui raconte les aventures de deux extraterrestres dans Barcelone. C’est très drôle! Donc, je n’ai pu m’empêcher de penser qu’il s’agissait peut-être de la trace du passage d’un extraterrestre qui travaillait à Perros et à qui on aurait confié la tâche de repeindre les zones piétonnes. Cela semble logique, non? Enfin, si vous avez une autre explication à me soumettre, n’hésitez pas vous connaissez mon adresse e-mail!

Read Full Post »

Pénurie de miel sur la France

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Verdana} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Verdana; min-height: 15.0px} span.s1 {color: #ff8000}

Pénurie de miel sur la France

Je n’étais pas au courant de la pénurie de miel, c’est Marie-Françoise, la dame qui vend des confitures sur les marchés qui vient de m’en parler.

En fait, elle vend aussi du miel, qu’elle achète à un producteur local. En ce moment, sur son stand, le miel se vend mieux que les confitures. Mais elle sent qu’elle doit commencer à se renseigner pour avoir d’autres fournisseurs à cause de la pénurie de miel qui touche la région et la France entière d’ailleurs. D’après Marie-Françoise, c’est à un tel point que les supermarchés organisent des réunions de crise pour trouver des solutions à leurs approvisionnements.

- C’est à cause des pesticides? lui ai-je demandé car comme beaucoup de Français j’ai à l’esprit l’affaire du Gaucho accusé (à raison semblerait-il) de porter atteinte aux colonies d’abeilles.

- Non, enfin, pas seulement, m’a répondu Marie-Françoise. C’est tout simplement que dans la région les abeilles meurent de faim car il y a de moins en moins de fleurs. Mon producteur a vu ses productions de miel baisser depuis trois ans. Un de ses collègues a dû fermer son affaire car il avait promis des quantités qu’il n’a pu fournir!

- Oh, là, là!

- Enfin, en attendant, c’est avec le miel que je fais mon beurre. J’en vends, j’en vends! Tiens la semaine dernière je suis encore aller en chercher deux cents pots. Et tu crois que mon fournisseur me ferait une remise? Rien. Alors que je le paye comptant. D’ailleurs, je sens le jour où il ne voudra plus me vendre à cause de la pénurie arriver. C’est pour ça que je dois trouver d’autres fournisseurs.

Bonne chance Marie-Françoise! En attendant, moi, je trouve tes confitures délicieuses!

Read Full Post »

La Patrouille de France

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; min-height: 14.0px} p.p3 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; color: #000099} span.s1 {letter-spacing: 0.0px} span.s2 {text-decoration: underline ; letter-spacing: 0.0px}

La patrouille de France

Leur venue était annoncée par des affiches partout dans la ville : les avions de la patrouille de France sont venus samedi faire leur show à Perros-Guirec (comme chaque année).

Depuis jeudi l’alignement de grosses bouées jaunes qui permet aux avions de se repérer pour leurs acrobaties flottaient sur l’eau, face à la plage de Trestraou.

Pour signaler leur arrivée, un des alphajets de la patrouille est passé à basse altitude vendredi matin au dessus de la ville.

Mon père est un fana d’aviation alors dès 15h30 vendredi après-midi nous étions sur le balcon à guetter les avions qui devaient faire leur entraînement.

Nous avons dû patienter jusqu’à plus de 16 heures avant d’entendre le bruit des moteurs à réaction approcher. Heureusement, le ciel était dégagé et nous avons eu un remarquable spectacle d’acrobaties. Le programme était rapide, bien enchaîné et il y avait de nouvelles figures. Bien sûr, le spectacle s’est terminé par le “cœur?. Les avions se séparent en trois groupes, deux groupes de trois avions qui dessinent avec leurs fumigènes un cœur rouge et bleu dans le ciel et un dernier groupe de deux avions qui passe dans le cœur comme le ferait une flèche. C’est très spectaculaire et ça plaît toujours beaucoup au public.

Malheureusement pour toutes les personnes qui ont fait le déplacement samedi, le spectacle était moins beau car il y avait des nuages bas qui ont empêché certaines figures, le cœur notamment.

http://www.patrouilledefrance.com/

Read Full Post »

A la ferme

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; min-height: 14.0px} span.s1 {letter-spacing: 0.0px}

A la ferme

Aujourd’hui, nous sommes allés rendre une petite visite à Marie-Claire, la fermière qui vend ses fromages sur les marchés.

Nous sommes arrivés un peu tard, les chèvres et les brebis étaient déjà rentrées. C’est dommage, parce que c’est le moment que je préfère. Marie-Claire se place à l’entrée du pré et crie à ses animaux : “Allez, les filles, on rentre? et hop, toutes les chèvres et les brebis quittent leurs activités pour rentrer à la “crèche? (l’étable) avec des bêlements joyeux. Les chèvres sont des coquines au pas léger. Les brebis me font toujours rire à déraper sur le moindre caillou.

Une fois qu’elles sont dans la crèche, Marie-Claire s’occupe de les traire. Et oui, avec ses mimines. Elle a un petit tabouret de bois et appelle les chèvres en premier.

- Allez, qui se fait traire la première? Ti-tite. Ti-tite. Bon, vous venez! Personne ne veut se faire traire? Allez, toi, viens par ici. Voilà. Bouge pas, je te dis!

Et les chèvres se présentent une à une à Marie-Claire. Ensuite, c’est le tour des brebis.

Marie-Claire récupère le lait dans un seau, puis quand il est plein verse le lait dans un bidon métallique.

Après les brebis, c’est le tour des deux vaches. Marie-Claire retourne à l’entrée du pré et apporte à manger aux vaches. Pendant, qu’elles ont le museau chacune dans leur seau, Marie-Claire les trait.

Aujourd’hui, on est parti avant la traite des brebis parce que mon bébé, tout à la joie d’être au milieu des chèvres, commençait à être recouverte de fumier. Il était temps d’arrêter les dégâts.

Read Full Post »

Drapeau vert

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; min-height: 14.0px} p.p3 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; color: #000099} span.s1 {letter-spacing: 0.0px} span.s2 {text-decoration: underline ; letter-spacing: 0.0px}

Drapeau vert

Depuis le balcon, je peux apercevoir le drapeau hissé au dessus du poste de surveillance de la plage de Trestraou (celle dont je vous parlais hier).

Aujourd’hui, le drapeau est vert, cela signifie que la baignade est sans danger particulier. Si le drapeau avait été orange, la baignade aurait été conseillée avec prudence. Le drapeau rouge signifie bien sûr que la baignade est dangereuse.

A Perros-Guirec, la surveillance des plages est effectuée par une équipe de sauveteurs CRS. CRS est le sigle de la Compagnie Républicaine de Sécurité, c’est un corps de la Police Nationale. On peut les apercevoir qui observent les baigneurs avec des jumelles. Ils se promènent aussi sur la plage. On les reconnaît facilement avec leurs jumelles autour du cou, leur blouson rouge, leur air sérieux et leurs lunettes de soleil.

Leur canot de sauvetage, un zodiac, est toujours sur la plage, prêt à partir au secours des baigneurs en danger.

Ce que j’aime bien regarder quand je me promène sur la plage, ce sont les infos notées tous les jours sur le petit panneau du poste de surveillance. C’est un petit résumé de la météo de la plage pour la journée : température de l’air, température de l’eau, prévisions pour le temps du matin, de l’après-midi, force et direction du vent.

Bien sûr, je ne peux pas voir tout cela depuis mon balcon. En revanche, je peux vous dire que bien qu’il fasse soleil aujourd’hui, il y a peu de monde dans l’eau. Elle doit être froide!

http://www.secourisme.info/dossiers/final.php3?NBTXT=138

http://fr.wikipedia.org/wiki/Compagnie_r%C3%A9publicaine_de_s%C3%A9curit%C3%A9

Read Full Post »

Les mots du caviste

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; min-height: 14.0px} span.s1 {letter-spacing: 0.0px}

Aujourd’hui, nous sommes passés chez le caviste qui est à l’entrée de Perros, sur la route du port. J’avais décidé d’offrir à mon père pour la fête des pères (mieux vaut tard que jamais) un cubi de vin et je sais que ce caviste a une très belle sélection de vins. D’ailleurs, c’est simple j’adore ce magasin.

Premièrement, il sent bon. Dès qu’on y pénètre on oublie totalement qu’on est au bord de la mer, les narines délicieusement troublées par une odeur de cave. On pourrait tout aussi bien être dans la cave d’un vigneron. D’ailleurs, l’immense salle du magasin est sombre rappelant davantage l’ambiance d’une vieille cave en pierre.

Ensuite, le monsieur qui tient le magasin est charmant et c’est tout un poème de le laisser présenter ses vins. Il appelle chaque vigneron par son nom, connaît le terroir de chaque domaine et peut vous donner l’impression rien que par des mots que vous avez trempé vos lèvres dans un verre de vin. Nous avons pris un cubi de vin rouge du Tarn et au moment de payer, nous nous sommes rappelés que nous n’avions plus de vin blanc.

- Oui, c’est pour accompagner quel style de plat? nous a demandé le caviste.

Je cherchais alors sous quel vocable rassembler les coquilles Saint-Jacques, les langoustines, les moules... lorsque mon mari dit tout simplement :

- des moules frites!

Les moules frites, le plat de base du touriste dans la région, mot impensable dans la bouche délicate du caviste.

- J’ai ce vin blanc aux notes beurrées qui accompagne parfaitement tous les plats de la mer.

Ah, “les plats de la mer? c’est tellement joli! Alors depuis on ne se lasse pas de le répéter.

- Que pourrait-on manger demain?

- Si on s’achetait des moules au marché.

- Tu veux dire “un plat de la mer??

Read Full Post »

Une étrange rencontre

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Verdana} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Verdana; min-height: 15.0px}

Aujourd’hui, le petit-déjeuner ayant traîné en longueur, nous avons décidé de nous séparer en deux groupes pour faire les courses pour le déjeuner. Mon père, ma fille et moi sommes allés à pieds dans le centre de Perros et mon mari a ensuite pris la voiture pour se rendre au supermarché de Trégastel.

En sortant de l’ascenseur, bien couverts parce qu’il ne fait pas très chaud, nous sommes tombés face à face avec une grande femme simplement vêtue d’un peignoir blanc et de chaussons de salle de bain. Elle nous a dit bonjour, souriante, comme si notre rencontre était la chose la plus naturelle du monde! Mais c’est la première fois de ma vie que je croise quelque part une voisine en peignoir! Cela nous a fait rire.

Un peu plus tard à table, nous parlions de faire du sport. Et mon père a mentionné le vélo d’intérieur que nous avions remarqué à notre retour des courses, tout neuf, curieusement déposé à côté des poubelles de l’immeuble.

- Ah, oui, dit alors mon mari, j’ai vu la femme qui l’a descendu. Elle avait l’air de bien s’embêter à transporter cet engin. Mais ce qui était drôle c’est qu’elle était en peignoir!

- Ah, toi aussi tu l’as vue? On l’a croisée en sortant de l’ascenseur, dis-je.

Et nous avons tous rigolé de l’incongruité de cette rencontre. Eh, oui, en France, on trouve cela très bizarre de sortir dehors en tenue d’intérieur.

Read Full Post »

Le marché de Trégastel

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; min-height: 14.0px} span.s1 {letter-spacing: 0.0px}

Hier, c’était jour de marché à Trégastel. C’est une petite ville du bord de mer située comme Perros-Guirec sur la fameuse Côte de granit rose. Le marché est assez étendu en été. On y trouve surtout des marchands de produits alimentaires, mais aussi des stands pour touristes (vêtements marins, peintures sur galets, bijoux celtiques et autres bricoles), et d’autres stands classiques sur les marchés : vente de matelas, de mobilier, de linge de maison, des baraques à crêpes, des camions pizzas et bien sûr un ou deux musiciens.

Hier, voici quel a été notre parcours sur le marché. Nous sommes tout d’abord allés au stand de Marie-Claire, la fermière qui vend des fromages de chèvre, de brebis, de vache. Elle a une petite exploitation avec un troupeau de chèvres et de brebis et deux vaches. Son exploitation est située tout près d’une rivière à quelques kilomètres de la mer ce qui fait que l’herbe a ce léger goût salé qui se transmet au lait puis aux fromages les rendant particulièrement délicieux. Nous avons acheté deux fromages de chèvre mi-sec et un fromage de brebis frais pour mon bébé.

Ensuite, nous sommes passés chez le marchand de moules et d’huîtres acheter des moules pour le déjeuner. Mon père les a cuisinées à la façon “marinière? c’est-à-dire avec des échalotes, du persil et un peu de vin blanc. C’est la saison des moules en ce moment et moins des huîtres qui sont grasses parce qu’elles vont bientôt se reproduire.

Nous avons fait un crochet par le stand de Marie-Françoise pour lui faire la bise. Marie-Françoise prépare des confitures qu’elle vend sur les marchés, c’est une amie de mon père.

Pour finir, nous sommes allés voir Véronique qui tient une exploitation agricole et vend ses légumes sur les marchés. Tout est délicieux chez Véronique, les tomates ont un goût extra, les pommes de terre également et les courgettes sont fondantes et goûteuses.

Voilà nos quelques emplettes. Prochain marché, vendredi à Perros.

Read Full Post »

Librairie Gwalarn

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; min-height: 14.0px} p.p3 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica; color: #000099} span.s1 {letter-spacing: 0.0px} span.s2 {text-decoration: underline ; letter-spacing: 0.0px}

Aujourd’hui, il ne faisait pas très beau... pour changer! Pour ceux qui ne suivent pas la météo française, voilà plus de trois semaines que la Bretagne est sous la pluie. Enfin, je ne me plains pas, j’ai la chance d’être en vacances. Et contrairement à l’Angleterre, nous n’avons pas d’inondations.

Donc, quand il ne fait pas beau, rien de tel qu’un petit tour à Lannion. C’est une ville d’importance moyenne située dans les terres à environ huit kilomètres de Perros-Guirec.

J’aime bien cette ville, elle a beaucoup de charme, notamment grâce à ses nombreuses églises, son couvent, ses très anciennes maisons, ses petites rues montantes, sa jolie promenade le long de la rivière Le Leguer.

Mais ce que j’aime surtout à Lannion c’est la grande librairie Gwalarn. C’est une librairie telle que je les aime : calme, accueillante et riche de nombreux ouvrages. Bref, on s’y sent bien pour trouver des livres. Et j’en ai besoin car j’ai presque terminé le dernier roman de Jean Failler. C’est un auteur de romans policiers. J’aime beaucoup l’héroïne de ses romans, Mary Lester, et aussi que chaque livre soit l’occasion de découvrir une ville ou une région de Bretagne. En plus, j’ai la chance de connaître personnellement Jean Failler et c’est quelqu’un que j’aime beaucoup.

Voilà ma petite récolte du jour : un livre sur les brouillons d’écrivains, un recueil de nouvelles de Richard Brautigan (auteur que je ne connaissais pas) et “Un homme heureux? de Arto Paasilinna, vous savez l’auteur du “Lièvre de Vatanen? que j’ai vu au cinéma il y a quelques mois.

http://www.marylester.com/1fr/default.asp

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lannion

Read Full Post »